moteur de recherche

Enseignement et formation par la recherche

 

 

- Contribution au Master :

 

Dans le cadre de la formation par la recherche, les enseignants chercheurs de l’ESYCOM portent la Mention de Master « Master ELECTRONIQUE, ENERGIE ELECTRIQUE ET AUTOMATIQUE (EEA) » qui regroupe 3 spécialités. Seules les spécialités :

« Systèmes de communications hautes fréquences » (SCHF)

« Microtechnologies pour les télécommunications et les capteurs » (MTC)

ouvrent à la recherche dans le champ d’activité de l’ESYCOM. Les enseignants chercheurs de l’ESYCOM y effectuent une grande partie des enseignements, environ 80% pour SCHF et 50% pour MTC.

La spécialité SCHF accueille chaque année entre 4 et 6 étudiants du master international organisé à Telecom Sud Paris. Ils suivent le master en double cursus, ce qui leur permet ensuite de postuler sur des thèses.

Les enseignants chercheurs de l’ESYCOM encadrent les stages des étudiants dès le master 1. Le nombre de stages de recherche de M2 encadrés à l’ESYCOM pour la période 2008-2013 a été de 41.

 

- Encadrement des doctorants :

 

Le nombre de thèses en cours est de 30.

Pour la période 2008-2013, sur les 41 doctorants ayant soutenu depuis plus de 3mois, tous ont trouvé un poste selon la répartition suivante : 56% IG, 17% post-doc, 24,5% enseignant chercheur, 2,5% retour au pays.

Afin d’assurer un encadrement doctoral de qualité, un certain nombre d’actions ponctue le suivi des doctorants :

-   Chaque année a lieu la journée des doctorants de l’ESYCOM durant laquelle les deuxièmes et troisièmes années font une présentation en anglais de l’état d’avancement de leurs travaux. Les étudiants de première année présentent un poster. Un doctorant en assure l’organisation avec le soutien d’un enseignant chercheur et le lieu d’organisation change d’établissement chaque année.

-    Il a été institué une soutenance à mi-parcours pour mettre l’étudiant dans des conditions proches de la soutenance de thèse et pour s’assurer de l’avancement de son travail. La soutenance de 30mn s’accompagne de la production d’un rapport d’une cinquantaine de pages. Le jury comporte au moins un membre extérieur.

-    Par ailleurs les étudiants sont vivement encouragés à se déplacer pour présenter leurs travaux lors de congrès et séminaires.

-    Les travaux des doctorants sont présentés dans chaque équipe et donnent lieu à des discussions et questions de la part des autres membres de l’équipe.

 

Un effort a été fait pour favoriser les thèses faisant apparaître un croisement entre les compétences des différentes équipes.

 

Par exemple pour les thèses en cours :

·        Système RadCom embarqué UWB millimétrique pour la perception de l'environnement en milieu complexe (P. Diao)

·        Développement et Caractérisation d’une nouvelle génération d’implants rétiniens ou corticaux (P. Gonzales Losada)

·         Dispositifs autonomes pour la localisation d’objets communicants sur une personne en mouvement (Y. LU)

 

·        Récupération d’énergies conjointes vibratoire et électromagnétique (Z. Saadi)

·        Photo transistor associé à des dispositifs hyperfréquences, pour le haut débit à 60GHz, (Zerihun Tegegne),

et pour les thèses soutenues en 2014-2015 :

·        Radar MIMO utilisant des antennes colocalisées : étude théorique, simulations et développement d'une plateforme expérimentale (Oscar Gomez)

·        Etude d'une architecture d'émission/réception impulsionnelle ULB pour dispositifs nomades à 60 GHZ ( Cherif Hamouda)

·        Simulation électromagnétique de dispositifs opto-fluidiques, (Noha Gaber).

·        Propriétés optiques, mécanismes de formation et applications du silicium noir (David Abi Saad).